Qualité de vie et santé mentale au travail

La qualité de vie au travail se construit dans un emploi qui permet de répondre à chaque catégorie de besoins de l’homme, selon le modèle de Maslow (la pyramide des besoins, ci-contre):

  • un travail correctement rémunéré, permettant au travailleur de vivre dignement
  • un travail et un environnement de travail qui ne porte pas atteinte à court ou long terme à la santé physique ou psychique du travailleur
  • un travail qui s’exerce dans un environnement social supportif, aussi bien collégial, que hiérarchique
  • un travail dont la reconnaissance symbolique est proportionnelle aux efforts réalisés
  • un travail qui offre à la personne l’occasion de trouver une forme d’accomplissement personnel dans l’activité professionnelle

Lectures recommandées

« Donner un sens au travail – Promouvoir le bien-être psychologique », brochure IRSST, 2009, 20 pages

« Vers une politique d’amélioration de la qualité de vie au travail et de l’égalité professionnelle », Accord National Interprofessionnel du 19 juin 2013

Promotion de la santé mentale au travail

Extrait de la « Déclaration d’Edinburgh » du Réseau Européen pour la Promotion de la Santé au Travail / European Network for Workplace Health Promotion (ENWHP)

  1. Encourager les employeurs à fournir des opportunités professionnelles intéressantes et stimulantes, ainsi qu’une organisation de travail supportive pour leurs salariés
  2. Donner aux salariés des opportunités de développement de leurs compétences, incluant la confiance en soi et les compétences sociale
  3. Promouvoir une plus grande participation des salariés à la prise de décisions les concernant
  4. Reconnaître le rôle clé des managers dans le soutien du personnel
  5. Créer un environnement de travail positif et définir clairement le rôle et les attentes de la part de chacun
  6. Réduire les sources de stress dans l’environnement de travail et développer la résiliance au stress en promouvant les stratégies de coping
  7. Encourager la culture de l’entreprise, la participation des salariés, l’équite et la correctitude dans la vie de l’entreprise et combattre la stigmatisation ou la discrimination sur les lieux de travail
  8. Soutenir, conserver et employer les personnes ayant des problèmes de santé mentale
  9. Développer et implémenter des politiques fortes en santé mentale et bien-être au travail
  10. Monitoriser l’impact de ces politiques et de ces interventions

Page créée le 29/08/2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *