Introduction: le travail des femmes enceintes dans le secteur tertiaire

Le travail des femmes enceintes dans le secteur tertiaire ne pose généralement pas de problèmes pour l’évolution de la grossesse, mais dans un certain nombre de cas on a pu constater que certains facteurs professionnels avaient un effet délétère pour la femme enceinte et la santé de l’enfant à naître.

Il convient toutefois que le médecin du travail assure un bon suivi de cette population, évalue les risques individuellement et conseille les salariées et leurs employeurs sur les mesures à prendre. Les missions du médecin du travail à l’égard des salariées en état de grossesse sont d’ailleurs bien définies dans l’Instruction technique n°115 du 2 mai 1985.

Ce document détaille la démarche de prévention concernant les femmes enceintes travaillant dans le secteur tertiaire (qui ne sont pas exposées à des risques chimiques, risques physiques majeurs tels que les rayonnements ionisants ou manutention manuelle de charges lourdes).

Particularités des femmes enceintes

La grossesse est une période particulière de la vie normale d’une femme qui s’associe à certaines difficultés ayant un retentissement sur leur activité professionnelle:

  • nausées, vomissements, vertiges pendant le premier trimestre
  • fatigabilité accrue, mentale et physique
  • labilité émotionnelle et moindre résistance au stress pendant et après la grossesse
  • déplacements plus difficiles et certain déséquilibre à cause du ventre volumineux en fin de grossesse, nécessité d’éviter les chocs, les vibrations et les efforts physiques
  • susceptibilité à développer des problèmes médicaux liés à la grossesse (hypertension ou diabète gestationnel, éclampsie, problèmes obstétricaux)
  • après l’accouchement, difficulté à concilier le travail et les obligations familiales

 

Page créée le 07/03/2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *