Bonnes pratiques managériales pour prévenir et réduire le stress au travail

Bonnes pratiques

Mauvaises pratiques

GESTION DE LA CHARGE DE TRAVAIL ET DES RESSOURCES
  • Faire venir des ressources supplémentaires pour réaliser le travail
  • Prendre en considération les compétences des membres de l’équipe à l’occasion de la délégation des tâches
  • Suivre la charge de travail de l’équipe
  • Suivre la résolution des problèmes pour le compte des collaborateurs
  • Dispatcher le travail de manière inégale dans l’équipe
  • Etablir des dates limite irréalistes
  • Ne pas prendre conscience sur la pression subie par l’équipe
  • Déléguer du travail à l’équipe sans vérifier tout d’abord la charge de travail existante
GESTION DES PROBLEMES AU TRAVAIL
  • Développer des plans d’action
  • Décomposer les problèmes dans des parties gérables
  • Aborder les problèmes d’une manière rationnelle
  • Ecouter sans résoudre les problèmes
  • Ne pas être ferme sur ses décisions
  • Ne pas prendre les problèmes sérieusement
  • Se dire que les problèm es vont se résoudre d’eux – mêmes
PLANIFICATION ET ORGANISATION DU TRAVAIL
  • Revoir les processus pour voir si le travail peut être amélioré
  • Chercher à s’améliorer
  • Anticiper la charge de travail future
  • Travailler de manière proactive plutôt que réactive
  • Ne pas avoir des procès cohérents et systématiques
  • Etre trop rigide par rapport au règles et aux procédures
  • Paniquer sur les dates limite au lieu de planifier
AUTONOMISATION
  • Faire confiance aux collaborateurs sur leur travail
  • Leur donner des responsabilités
  • Guider les collaborateurs plutôt que de leur imposer une direction
  • Suivre de très près le comportement des collaborateurs
  • Exercer trop d’autorité sur les autres
  • Imposer son propre point de vue comme le seul possible
APPROCHE PARTICIPATIVE
  • Organiser des réunions régulières de l’équipe
  • Donner l’occasion aux collaborateurs d’exprimer leur point de vue
  • Etre préparé à écouter ce qu’ils ont à dire
  • Savoir quand consulter les collaborateurs et quand prendre une décision
  • Ne pas écouter lorsqu’un collaborateur deman de de l’aide
  • Présenter la version finale plutôt que des options
  • Prendre des décisions sans consultation
DEVELOPPEMENT
  • Les encourager à suivre des formations
  • Assurer le tutorat et le coaching nécessaire
  • Revoir régulièrement le développement
  • Aider les collaborateurs de se développer dans le cadre de leur fonction
  • Refuser les demandes de formation
  • Ne pas permettre aux collaborateurs de mettre en pratique les nouvelles connaissances
  • Ne pas donner l’opportunité d’évolution professionnelle
ACCESSIBILITE ET VISIBILITE
  • Communiquer aux collaborateurs qu’ils peuvent venir parler à tout moment
  • Garder la porte ouverte
  • Se donner le temps d’aller voir les collaborateurs à leur poste de travail
  • Etre constamment en réunion ou parti
  • Dire « ne me dérangez pas maintenant »
  • Ne pas aller déjeuners ou aux événements sociaux
SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL
  • S’assurer que tout le monde va bien
  • Structurer les évaluations des risques
  • S’assurer que toutes les exigences de santé et sécurité sont respectées
  • Ne pas prendre la santé et la sécurité au sérieux
  • Remettre en question les capacités d’un salarié qui déclare des risques pour la santé ou la sécurité au travail
FEEDBACK
  • Féliciter les collaborateurs pour le bon travail effectué
  • Reconnaître les efforts des collaborateurs
  • Instaurer une ambiance non-culpabilisante
  • Donner un feedback positif sur l’équipe au management supérieur
  • Ne pas féliciter pour le respect des dates limite
  • Considérer que le feedback doit être unidirectionnel
  • Dire aux collaborateurs qu’ils ne font pas bien leur travail juste parce que leur mode opératoire est différent
GESTION DES CONFLITS
  • Ecouter de manière neutre les deux parties d’un conflit
  • Soutenir l’analyse des situations d’abus ou de conflit
  • Résoudre les conflits Suivre l’évolution après la résolution du conflit
  • Ne pas s’occuper des situations de violence au travail
  • Essayer de garder la paix plutôt que de résoudre les problèmes
  • Prendre parti
  • Ne pas prendre au sérieux les plaintes des salariés
EXPRESSION ET GESTION DES PROPRES EMOTIONS
  • Avoir une approche p ositive
  • Agir de manière calme même sous pression
  • Préférer partir si la maîtrise des émotions n’est plus possible
  • Passer son stress aux collaborateurs
  • Agir de manière agressive
  • Se mettre en colère devant les collaborateurs
  • Avoir un état d’esprit imprédictible
AGIR AVEC INTEGRITE
  • Demander pardon pour un comportement inapproprié
  • Garder la confidentialité sur les problèmes des salariés
  • Admettre ses erreurs
  • Traiter tous les collaborateurs e la même manière
  • Parler des autres derrière leur dos
  • Faire des promesses qui ne seront pas tenues
  • Parler publiquement de problèmes privés
STYLE AMICAL
  • Savoir se décontracter et accepter l’humour au travail
  • Socialiser avec l’équipe
  • Apporter des petites attentions à l’équipe
  • Avoir des entretiens informels avec les salariés
  • Critiquer les salariés devant leurs collègues
  • Empêcher les collègues de travailler en parlant ou rigolant
  • Parler avec un ton dur
COMMUNICATION
  • Informer régulièrement l’équipe de ce qui se passe dans l’entreprise
  • Communiquer clairement les objectifs à atteindre
  • Formuler clairement les demandes
  • Donner le bon exemple personnel
  • Proposer son aide en cas de besoin
  • Ne pas informer les autres
  • Ne pas communiquer à temps sur les changements de l’organisation
PRENDRE LA RESPONSABILITE
  • Assumer ses propres responsabilités lorsque les choses vont mal
  • Gérer les situations difficiles pour le compte des collaborateurs
  • Etre capable de se mettre dans la situation des collaborateurs
  • Dire « ce n’est pas mon problème »
  • Culpabiliser l’équipe lorsque les choses vont mal
  • Partir s’il y a des problèmes
CONNAISSANCE DU TRAVAIL
  • Avoir suffisamment d’expertise pour donner un bon conseil
  • Savoir ce que font les collaborateurs
  • Ne pas avoir des connaissances suffisantes sur le travail
  • Ne pas prendre le temps d’apprendre sur le travail des collaborateurs
EMPATHIE
  • S’intéresser à la vie personnelle des collaborateurs
  • Identifier les différentes personnalités et les manières de travailler avec l’équipe
  • Observer lorsqu’un collaborateur se comporte de manière inhabituelle
  • Ne pas être sensible aux problèmes personnels des salariés
  • Refuser de croire que quelqu’un est stressé
  • Garder les collaborateurs à distance
DEMANDER DU CONSEIL
  • Demander de l’aide de la part de la médecine du travail lorsque nécessaire
  • Demander conseil aux autres managers plus expérimentés
  • Impliquer le service RH dans la résolution des problèmes

Référence: « Management competencies for preventing and reducing stress at work », Health and Safety Executive, 2007, http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr553.pdf

Page créée le 21/10/2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *