Que faire face à un refus de congé pour raison de santé ?

La loi autorise tous les salariés à profiter d’un congé, peu importe leur type de contrat. Vous avez des problèmes de santé et avez fait une demande de congé qui a été refusée ? Vous vous demandez quoi faire dans ce cas ? Cet article vous informe davantage sur les solutions possibles.

Refus de congé au salarié : l’employeur a-t-il ce droit ?

Bien que les congés payés soient un droit pour le salarié, il convient de rappeler que les dates ne peuvent pas être décidées. Les départs pour les congés sont prévus de deux différentes manières. La première concerne l’accord ou le règlement de l’entreprise dans laquelle la date des congés est fixée.

Concernant la deuxième manière, il faut rappeler que dans ce cas, les périodes de congés sont déterminées par l’employeur. Celui-ci précise les périodes, ordre des départs en prenant en compte les contraintes professionnelles, l’anxiété, et la situation familiale des salariés.

L’employeur peut alors refuser votre demande de congé dans le respect de la convention applicable. Cependant, s’agissant d’un motif de santé, il ne doit pas y avoir de refus de sa part, car le droit à la santé de l’employé est dans ce cas bafoué.

Refus de congé : que faire ?

Vous êtes en droit de bénéficier d’un congé si vous avez un problème de santé. Lorsque votre justification n’est pas valable, votre employeur peut ne pas vous autoriser à prendre un congé. Au cas où l’employeur refuse votre demande sans un motif convaincant, vous avez la possibilité de recourir au conseil de Prud’hommes. Il encourt des sanctions au cas où il ne respecterait pas les durées légales ou procéderait au changement des dates de congé. Le conseil de prud’hommes s’assurera que votre employeur vous dédommage.

Pour vite jouir de vos droits, vous avez également la possibilité de contacter un avocat. En visitant ce site https://www.appelavocat.fr, vous pouvez bénéficier de conseils en ligne que ce soit par tchat, audio ou même vidéo. Vous pouvez également prendre un rendez-vous et aller plus tard à la rencontre de l’avocat dans son cabinet. L’avocat est mieux placé pour vous accompagner dans le règlement du litige entre vous et votre employeur.

En cas d’absence de réponse de l’employeur, que faut-il faire ?

Le silence de l’employeur n’est pas encore un refus à votre demande. Lorsque vous vous retrouvez dans ce cas, notez qu’il est indispensable d’obtenir l’autorisation de l’employeur avant la prise de congé. Pour ce faire, il faudra encore relancer à nouveau votre demande dans l’espoir de recevoir une réponse de sa part.

Si, malgré le fait que vous ayez relancé à plusieurs reprises, votre employeur est resté sans rien dire, il est important de savoir que parfois, l’absence de réponse peut valoir une acceptation.

Que faire en cas de licenciement ?

Puisque vous ne pouvez que privilégier votre santé, il est bien possible que vous soyez licencié après votre départ. L’employeur a dans ce cas considéré votre absence comme un abandon de poste. Vous avez bien la possibilité de retrouver votre emploi en recourant à un cabinet d’avocat. Ainsi, vous aurez un soutien dans votre litige avec votre employeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *