Information aux salariés en préparation d’une visite médicale en médecine du travail

Bien que rendue obligatoire par la réglementation, la visite médicale sert vos intérêts de santé. Elle a lieu dans les conditions de confidentialité et consentement éclairé associées à toute consultation médicale.

Elle porte tout d’abord sur les conditions de travail (contraintes, risques), afin d’identifier des pistes d’amélioration et de permettre dans le temps une traçabilité des expositions professionnelles.

L’entretien médical et les examens complémentaires proposés ont comme objectif le diagnostic des éventuelles altérations de l’état de santé liées au travail et l’évaluation de l’état de santé pour déterminer si une adaptation du travail à votre état de santé est nécessaire.

Pour des raisons d’efficacité, il est préférable de préparer à l’avance les informations ou les documents en votre possession sur les expositions professionnelles présentes ou passées, ainsi que sur votre état de santé actuel. Notamment en cas de problèmes de santé en lien ou interférant avec votre travail, il est utile d’apporter les documents médicaux (compte rendus, courriers médicaux, ordonnances etc.) pouvant renseigner de manière précise.

Préparez à l’avance votre consultation en médecine du travail

Par rapport à votre travail : votre dossier médical doit permettre une traçabilité des expositions à des contraintes et des nuisances professionnelles; en particulier en ce qui concerne l’exposition à des produits chimiques, identifiez les produits chimiques avec lesquels vous entrez en contact au travail, préparez une liste, réfléchissez aux conditions d’exposition : quantités, fréquence et durée d’utilisation.

Par rapport à votre santé : si vous avez des problèmes de santé en lien avec l’exposition à des nuisances ou des contraintes professionnelles ou si vos problèmes de santé nécessitent une adaptation du travail, apportez lors de la consultation des photocopies des documents médicaux dont vous disposez (compte rendus, courriers médicaux, certificats, ordonnances etc.); si vous ne les avez pas, demandez-les à l’avance à votre médecin traitant ou au spécialiste qui vous suit: plus le médecin du travail aura des informations exactes sur votre problème de santé, mieux il pourra faire son travail.

Déroulement de la consultation de médecine du travail

Volet professionnel – Entretien sur :

  • les risques professionnels (contraintes et nuisances professionnelles)
  • les moyens de prévention de ces risques professionnels (individuels ou collectifs)
  • les possibilités d’adaptation du travail à votre état de santé physique ou mentale
  • les pistes d’amélioration des conditions de travail et de vie dans l’entreprise

Volet médical – Interrogatoire, examen clinique ciblé et éventuellement examens complémentaires (investigations, examens de laboratoire) :

  • connaissance et évaluation de l’état de santé (toujours par rapport au travail)
  • diagnostic des éventuelles altérations de l’état de santé dues au travail (maladies professionnelles ou à caractère professionnel)
  • délivrance de conseils de prévention, orientation vers un autre professionnel de santé

L’avis d’aptitude en médecine du travail

Par rapport à la notion d’aptitude, l’avis du médecin du travail :

  • se porte uniquement sur la présence de capacités minimales pour réaliser le travail
  • ne doit pas être compris comme validation médicale de l’exposition à des facteurs de risque professionnels
  • ne représente aucunement une garantie de l’absence de répercussions sur la santé des salariés
  • ne met pas en cause l’importance de la prise par l’employeur de toutes les mesures nécessaires pour la protection de la santé au travail

Les principes éthiques en médecine du travail

  • secret médical : les échanges entre vous et le médecin du travail sont confidentielles
  • indépendance : les conseils et les avis du médecin du travail sont pris en totale indépendance par rapport à votre employeur
  • information : le médecin du travail vous informe sur les risques pour votre santé des expositions à des facteurs de risque professionnels, sur le suivi médical nécessaire
  • consentement : tout acte médical est soumis au consentement de la personne concernée, après information sur les conséquences du choix

Page créée le 01/06/2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *