Exposition aux champs électromagnétiques au poste IRM

Information aux salariés sur les risques liés à l’exposition aux champs électromagnétiques au poste IRM

1. EXPOSITION AUX CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES

Le poste IRM implique une exposition à trois types de champs électromagnétiques:

– champ magnétique statique, toujours présent dans la salle

– champ magnétique variable, présent seulement pendant l’examen

– champ électrique de radiofréquence (60-100 MHz), présent seulement pendant l’examen

2. RISQUES SUR LA SANTE

1. Le principaux dangers pour le personnel sont liés au champ magnétique statique permanent puissant généré par l’aimant:

– interférence avec les équipements et dispositifs médicaux électroniques, y compris ceux implantés dans l’organisme: pacemakers, stimulateurs cardiaques, neurostimulateurs, stimulateurs neuromusculaires (ex. pour le sphincter interne de la vessie), pompes à hormones (ex. insuline), implants magnétiques cochléaires, prothèses électroniques

– attraction et projection d’objets métalliques en matériaux ferromagnétiques(pièces de monnaie, clés, stylos, outils), mais aussi risque de dislocation des implants ferromagnétiques (valves cardiaques métalliques, clips chirurgicaux, implants contraceptifs, éclats de métal dans les yeux, prothèses auditives, dentaires)

L’accès dans la salle d’examen de toute personne portant tels dispositifs ou implants est donc interdit, ainsi que d’y introduire des objets métalliques (panneaux de signalisation très visibles, formation du personnel y compris celui temporaire, détecteur de métaux).

2. Symptômes bénins possibles liées aux mouvements rapides du corps ou de la tête dans un champ magnétique statique: vertiges, nausées, goût métallique, phosphènes, difficultés de concentration.

Ces symptômes dépendent de la sensibilité individuelle, sont temporaires et n’entraînent pas des effets à long terme.

3. L’exposition au champs électrique de radiofréquence est négligeable en conditions normales d’activité.

3. CAS PARTICULIER DES FEMMES ENCEINTES

En l’état actuel des connaissances scientifiques, il n’existe pas de risques particuliers pour la grossesse en relation avec l’exposition aux champs électromagnétiques.

Cependant, par principe de précaution, plutôt pour des raisons psychologiques et médico-légales, il est recommandé d’éviter l’exposition des femmes enceintes aux champs électromagnétiques, en les écartant du poste IRM, au moins pendant les premiers 100 jours de grossesse.

4. SURVEILLANCE MEDICALE

A l’heure actuelle, il n’existe pas d’examens complémentaires ou d’ investigations spécifiques recommandées pour le suivi médical de salariés exposés aux champs électromagnétiques.

Page créée le 08/06/2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *